Sanctuary of Our Lady of the Crown – an ancient Italian church built into the rocks above a cliff

Created several centuries ago on the slope of the vertical cliff of Monte Baldo, the Sanctuary of Our Lady of the Crown seems to float in the air. This unique shrine is an impressive example of complex architectural calculations and a person’s irresistible desire to indulge in prayers away from the bustle of the world, surrounded by delightful nature.

A sacred place of fantastic beauty, filled with spiritual power, is located 45 km from Verona in northern Italy – this is the Sanctuary of Our Lady of the Crown (Santuario Madonna della Corona).

Looking at this unusual church, it appears to be floating above the ground, but that’s an optical illusion. In fact, the temple is located in the deepening of the steep cliff of Mount Baldo at an altitude of 775 m above the Adige Valley, not far from Lake Garda.

Such strangeness and inaccessibility is due to vital necessity, because in those distant times it was this circumstance that saved her from the constant raids of robbers and hostilities that often took place at the foot of the mountain.

According to the editorial staff of Novate.Ru, the history of this unusual temple dates back to the 11th century, when there was a modest skite on this site. And only in the 13th century, on a rocky ledge and further deepening the sheer wall, they began to build a full-fledged monastery and a small chapel of the Most Holy Theotokos. The skite is the cells monks away from the monastery, in a more deserted place.

The most difficult thing about this extraordinary construction was that all the materials had to be manually lifted to a considerable height along a narrow and winding mountain path. But anyway, the monks eventually coped with this difficult task, and after the miraculous appearance of the statue of Addolorata (Our Lady of Sorrows), found on the edge of the cliff on June 24, 1522, the chapel began to be rebuilt, creating a majestic church, calling it Madonna della Corona (Santuario Madonna della Corona).

The church received such an unusual name due to the shape of the mountains, which, like a real crown, hang over the sanctuary itself. With the church, the only way by which it was possible to arrive here had to be improved, because since then the rosary of pilgrims who rush to these sacred places of worship has not dried up.

Compte tenu du paysage complexe de la région, ce n’est pas du tout facile à faire, car il faut gravir une falaise abrupte presque à une pente de 70 ° jusqu’à une hauteur de 700 m, surmontant plus de 1500 degrés. Cette circonstance n’a arrêté personne et ne s’arrête toujours pas, car non seulement les lieux saints attirent les gens, mais beaucoup cherchent simplement à voir l’étonnante émeute de la faune de la vallée de l’Adige à vol d’oiseau.

Bien sûr, au cours de l’histoire séculaire de l’existence du sanctuaire, il a été radicalement reconstruit à plusieurs reprises. De tels changements ont été dictés non seulement par le désir de décorer le temple et de le mettre en forme, mais aussi d’augmenter la surface en hauteur et en profondeur du rocher, créant non seulement d’immenses salles pour les liturgies, mais aussi des lieux de couchage pour les fidèles. .

Pour la première fois, des travaux de restauration ont été effectués par les chevaliers de l’Ordre de Malte au XVIIe siècle, et ce sont eux qui ont commencé les principaux agrandissements non seulement de la zone du sanctuaire, mais pour ennoblir les approches. à lui, ce qui rend le chemin plus sûr.

Ils ont eu l’idée de couper à l’intérieur du sanctuaire, les marches dites saintes, qui sont une copie exacte des escaliers sur lesquels Jésus-Christ a marché, se rendant à l’exécution sur la croix. L’escalier sacré, aspergé du sang du Fils de Dieu, doit à chaque marche s’agenouiller et dire une prière.

Bien que des réparations et des reconstructions aient eu lieu constamment dans le temple, mais à la fin du XIXe siècle, ils ont de nouveau décidé de refaire le sanctuaire, d’agrandir à nouveau les salles et de transformer complètement son apparence.

Après l’achèvement des travaux de restauration, un entrelacement intéressant des deux styles est devenu la marque de fabrique de l’église unique. Désormais, les statues de marbre et les bas-reliefs qui ornent les murs de l’édifice témoignent de la splendeur gothique de l’édifice au bord de la falaise. Et l’intérieur du sanctuaire, à son tour, n’a été qu’anobli, laissant le style classique d’origine avec une croix latine et un immense dôme.

Après la dernière reconstruction, qui a commencé en 1975, la superficie de l’église Madonna della Corona a triplé, si au XVIIe siècle elle était de 220 mètres carrés. m., maintenant il est devenu plus de 600. Trois ans plus tard, le temple du sanctuaire de Notre-Dame de la Couronne et le nouvel autel ont été consacrés par l’évêque Giuseppe Carraro, et quelques années plus tard, le pape Jean-Paul II a visité ces lieux saints et s’approprie le titre de “petite basilique” (attribué uniquement à des églises particulières).

De tout temps, les édifices religieux ont été considérés comme la création la plus inébranlable de l’humanité, et même maintenant, ces chefs-d’œuvre ne cessent d’étonner et de ravir par leur originalité et leur grandeur. La sélection suivante d’églises et de temples incroyables du monde vous aidera non seulement à plonger dans le mystère des différentes religions du monde, mais confirmera une fois de plus dans votre esprit qu’elles ont été créées avec l’aide des puissances supérieures.

Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: